Par : domic
Publié : 22 janvier 2014

Vêtements de randonnée en laine mérinos : le pour et le contre

La laine mérinos est une laine qui provient de moutons de la race mérinos, race de moutons ancienne qui est originaire des montagnes de Nouvelle-Zélande. Ce sont des moutons qui sont bien adaptés à des conditions climatiques difficiles et notamment au froid, grâce à leur laine d’hiver qui est très isolante. L’été, ils ont une laine qui est plus légère et respirante pour les isoler du chaud et rester « au frais ». Les marques ont eu l’idée d’appliquer ces propriétés pour la fabrication de vêtements de randonnée ("première couche" et "deuxième couche")

Les avantages des vêtements en laine mérinos.
.

-Bonne évacuation de la transpiration – ce qui évite la sensation de froid quand la transpiration reste au contact de la peau.
-Séchage assez rapide – ce qui évite aux vêtements de rester mouillés, avec la sensation de froid qui va avec.
-Bon rapport isolation/poids. Isolent bien du froid tout en étant légers.
-Isolent du froid même mouillés – ce qui est important pour ne pas se transformer en glaçon si jamais on se retrouve avec des vêtements mouillés.
-Bonne régulation du confort thermique – « réchauffent » par temps froid et « rafraichissent » par temps chaud.
-Les odeurs ne se développent pas facilement car la laine est naturellement antibactérienne.
-Fibre naturelle.
-Ne démangent pas.
-Moins inflammables que des vêtements fabriqués avec d’autres matériaux.

Les inconvénients des vêtements en laine mérinos.

-Séchage moyennement rapide (par rapport à des vêtements fabriqués avec d’autres matériaux).
-Assez chers.
-Moyennement résistants à l’abrasion – surtout une fois la laine mouillée.
-Les mites en raffolent !

Mais ces inconvénients le sont surtout en comparaison avec les fibres synthétiques.

Comparaison avec les fibres synthétiques

Pour les vêtements d’activités de plein air, la laine est en compétition directe avec les fibres synthétiques.
Mais aucun des deux matériaux n’est parfait
En ce qui concerne le coton lire l’article : « le coton tue en randonnée ».

http://www.randonner-malin.com/le-coton-tue-en-randonnee/

- La laine mérinos sèche un peu moins rapidement que les fibres synthétiques.
- Un vêtement en laine mérinos isole généralement mieux du froid qu’un vêtement en synthétique de la même densité.
- Une fois un vêtement mouillé, la laine mérinos perd un peu moins ses qualités d’isolant que les fibres synthétiques.
- La laine mérinos est moins résistante que le synthétique (surtout une fois mouillée).
- Les vêtements en laine mérinos sont généralement plus chers que les vêtements en synthétique (pour un vêtement équivalent).
- Les vêtements en laine mérinos sont un peu moins faciles d’entretien que les vêtements en fibres synthétiques.
- La laine mérinos limite beaucoup mieux le développement des odeurs que les fibres synthétiques (sans traitement antibactérien) et la laine est naturellement antibactérienne.
- La laine mérinos est constituée de fibres naturelles contrairement aux fibres synthétiques.
-Les vêtements en laine mérinos sont souvent un peu plus confortables et agréables à porter au contact de la peau que les vêtements en synthétique – même si certaines vêtements en synthétique sont maintenant très confortables.
- La laine mérinos offre une régulation thermique un peu supérieure aux fibres synthétiques.
- La laine mérinos évacue un peu mieux la transpiration que les fibres synthétiques .

Il n’y a pas de gagnant, il faut choisir en fonction de ses besoins....

Mélanges laine mérinos/synthétique
.

Pour essayer de prendre le meilleur des deux matériaux, certains fabricants mélangent les deux. On trouve par exemple des mélanges de laine mérinos et d’élasthanne, pour donner un peu plus d’élasticité à un vêtement qui se porte près du corps et pour le rendre plus confortable.
Parfois, les fibres synthétiques sont utilisées en plus de la laine mérinos pour rendre un vêtement plus résistant.
Les mélanges sont aussi utilisés dans les softshells (sorte de polaire coupe-vent, déperlante, mais pas imperméable) où la doublure (le tissu intérieur) est en laine mérinos pour l’isolation et l’extérieur en fibres synthétiques pour les propriétés coupe-vent et déperlante.

Les types de vêtements en laine mérinos.

Il existe une panoplie de vêtements en laine mérinos : des sous-vêtements, des collants, des tee-shirts, des pulls, des vestes, des gants, des bonnets, des écharpes, des chaussettes, etc.
Grammage et densité
.
Il existe différents grammages (ou densités) pour certains vêtements, notamment les premières et deuxièmes couches (sous-vêtements techniques, vestes et pulls).
La densité s’exprime en grammes par mètre carré (g/m²) et plus elle est grande, plus le vêtement est dense et donc isolant. Les densités sont généralement comprises entre 100 et 300 g/m². A vous de choisir cette densité en fonction des conditions climatiques et des autres vêtements que vous utilisez.
Des différences de qualité
Toutes les laines mérinos ne sont pas équivalentes, certaines sont de meilleure qualité que d’autres et par conséquent certains vêtements sont de meilleure qualité que d’autres. La qualité dépend de l"origine des moutons, éleveurs, région d’élevage, et aussi des conditions d’élevage. Certaines marques jouent la transparence en indiquant clairement d’où provient la laine et quelles sont les conditions d’élevage des moutons mérinos, mais d’autres marques sont peu voire pas transparentes.

En conclusion...

La laine mérinos est donc bien une histoire de mode, mais à juste titre, car elle se défend très bien contre son « concurrent » direct, le synthétique.

Source : article très inspiré de l’article "objectif" de François de "Randonner malin". La totalité de l’article peut être lu sur

http://www.randonner-malin.com/vetements-en-laine-merinos/.