Par : alainh , domic
Publié : 30 septembre 2014

Mardi 23 - Jeudi 25 : région de Compiègne

Du mardi 23 au jeudi 25 septembre 2014, séjour autour du "Chemin des Dames" et de la Forêt de Compiègne organisé par Gérard Thévenet et Jean-Pierre Robert avec la collaboration de Dominique Babut. Les randonnées ont permis d’associer loisir et mémoire en visitant ces hauts lieux de la Première Guerre Mondiale.

26 randonneurs ont séjourné (confortablement... surtout pour certaines...) dans la base nautique construite par le Conseil Général de l’Aisne à Chamouille au bord d’un plan d’eau récent dans la vallée de l’Ailette, petite rivière affluent de l’Aisne.

Temps frais et brumeux le matin et le soir, agréable au cours de la journée.

Mardi 23 : arrivée à la base à 11h. Après un café accompagné d’un cake maison, notre première randonnée nous a emmenés autour de ce plan d’eau aménagé pour les loisirs (un Center Parc, un golf, une voie verte pour cyclistes et piétons…) sur un circuit de 12 km. Circuit vallonné à travers champs et forêts permettant une première approche de cette région marquée par les combats de la guerre 1914-18.
Au retour, installation dans les chambres de la base puis quartier libre pour découvrir les environs.
A Cerny-en-Laonnois visite du Mémorial du Chemin des Dames. Une chapelle construite grâce à une souscription du Comité du Mémorial du Chemin des Dames a été inaugurée en 1951. Une lanterne des morts a aussi été érigée pour être vue des cathédrales de Soissons, Laon et Reims.
Près de ce Mémorial se trouvent 2 nécropoles. L’une regroupe les corps de combattants français tombés autour de Cerny et l’autre de soldats allemands.
Puis visite de Laon avec ses ruelles, ses portes fortifiées, sa ceinture de remparts et surtout sa magnifique cathédrale chef d’oeuvre du premier âge gothique.
Mais la journée n’était pas terminée... Après apéritif sympathique et repas, présentation par Jean-Pierre de la randonnée du lendemain et exposé concis et clair sur l’offensive Nivelle. Auditoire très attentif ! Puis, présentation par Gégé du programme du surlendemain à Rethondes.

Mercredi 24 : une randonnée de 14 km a permis de découvrir le « Chemin des Dames », ligne de front à partir de l’automne 1914 et théâtre d’une offensive française à partir du 16 avril 1917 commandée par le Général Nivelle. Cette offensive a été un échec retentissant, plusieurs dizaines de milliers de soldats y perdant la vie sous les obus ou les tirs de mitrailleuses. Le parcours sur le plateau de Californie où se trouve un belvédère, dans le village de Craonne (village rasé par les bombardements), dans la forêt où subsistent les traces de nombreuses tranchées et de milliers de trous d’obus, la visite guidée de la Caverne du Dragon (transformée en musée), des ruines de l’Abbaye de Vauclair nous ont rapprochés, par la pensée, des hommes qui ont souffert sur ces lieux. De nombreux panneaux explicatifs permettent de mieux comprendre ce qu’ont été leurs conditions de vie et les combats. Les explications de Jean-Pierre ont complété ces panneaux.
A l’issue de ces visites possibilité de rejoindre à pied le centre sur un circuit de 8km. 7 valeureux randonneurs ont assumé !
Après le repas fut proposée par Gégé la projection du film "le pantalon" d’Yves Boisset.

Pour rendre hommage aux combattants de toutes nationalités morts au Chemin des Dames et permettre une meilleure connaissance des faits historiques qui s’y sont déroulés le Conseil Général de l’Aisne a réalisé un site web "le Memorial virtuel du Chemin des Dames".
http://www.memorial-chemindesdames.fr/

Jeudi 25 : le groupe a quitté la base de Chamouille pour gagner la forêt de Compiègne dans l’Oise pour une randonnée en ligne de 14 km guidée par Gérard. En partant des étangs de St Pierre, au cœur de la forêt, Gérard nous a conduit par des chemins parfois pentus vers la trouée des « Beaux Monts », trouée longue de 7 km permettant d’apercevoir au loin le château de Compiègne, et ensuite jusqu’à la Clairière de l’Armistice sur la commune de Rethondes. Lieu historique puisque c’est dans cette clairière, dans le wagon du Maréchal Foch, que furent signés l’armistice du 11 novembre 1918 et celui du 21 juin 1940.
Après la visite du musée de l’Armistice les randonneurs, avant de se séparer, sont passés par le village de Pierrefonds pour y admirer l’imposant château, ancien château médiéval qui a été restauré au 19ème siècle, sous le second empire, par l’architecte Viollet Le Duc.
Le pot de l’amitié n’a pu regrouper tous les randonneurs, certains ayant des impératifs de retour sur le Gâtinais...

Merci à Jean-Pierre et Gérard pour l’organisation de ce séjour très riche sur le plan de la mémoire.
Et merci à celles et ceux qui ont assuré la convivialité en préparant les petits apéritifs du soir et les gâteaux des pauses café et pique-niques...

Nota : Merci à Jean-Pierre pour l’aide apportée à la réalisation de ce compte-rendu...

Le diaporama se déclenche automatiquement dès l’ouverture de l’article.
Pour agrandir une photo, cliquer au centre de celle-ci ; pour continuer le diaporama, cliquer sur la petite croix en haut à droite de la photo.
Pour faire défiler les photos à son rythme, cliquer sur les flèches de chaque côté de la photo : flèche de droite pour la photo suivante, flèche de gauche pour la précédente.