Par : domic , joelm
Publié : 5 septembre

Lundi 11-Vendredi 16 : Lapoutroie (Haut-Rhin)

Du lundi 11 au vendredi 16 juin 2018, séjour à Lapoutroie en Alsace organisé et accompagné par Joël Pinault, Joël et Dany Moreau et Jean-Louis et Dany Bonneau avec l’aide du bureau de la Galissonne.

46 randonneurs ont séjourné à l’auberge de montagne Kébespré à Lapoutroie. Cette auberge en pleine nature à 700m d’altitude dans le massif vosgien à 20 km de Colmar est située dans un cadre verdoyant avec une très jolie vue.
Lapoutroie est le chef lieu du "canton vert" appelé aussi "Pays Welche". Elle est située à la limite géographique entre l’Alsace et les Vosges et idéalement placée entre le vignoble et la montagne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lapoutroie
http://www.orbey.fr/patrimoine/pays-et-patois-welches.htm

Lundi 11 juin : départ sous les trombes d’eau d’un énorme orage...

Arrivée vers midi à Kébespré, pique-nique et installation dans les appartements, chambres et gîtes. Et les choses sérieuses commencent...

46 randonneurs au départ de l’auberge.

Petite pluie au milieu de l’après-midi. Température douce.

Boucle de 8,6 km vers le Bonhomme en passant par la Basse du Bois, l’Etang du Devin, le Bois Brûlé, le Bonhomme, les Roches, le Rain de la Verse, le Grand Trait, la Basse du Bois et l’auberge.

Dénivelé : 457m+ ; 457m-

Petite mise en jambe avec premier dénivelé...Joli chemin en balcon au-dessus de la vallée puis en sous-bois. Sur le chemin les ruines d’un ancien cimetière allemand de la première guerre mondiale ainsi que d’anciens abris.

Au retour déballage des provisions liquides et solides apportées du Gâtinais pour un apéritif convivial sous l’auvent dominant la vallée. Pendant l’apéritif, présentation par Grégory le fils de notre ami Chantal d’éventuels futurs tee-shirts pour la Galissonne !
Repas avec un délicieux Baeckeoffe, plat traditionnel de la cuisine alsacienne, à base de pommes de terre, de légumes, et d’assortiment de viandes d’agneau, de bœuf et de porc. Et... extinction rapide des feux, la journée ayant été longue !

Mardi 12 juin : Ligne des Crêtes Vosgiennes

Transport en bus au Col de la Schlucht.

46 randonneurs au départ du parking du col et Danielle en famille avec Joël P. habitant à Orbey.

Temps couvert et température fraîche le matin. Grosse pluie l’après-midi.

Randonnée en ligne de 10,9 km du Col de la Schlucht (1139m) au Col du Calvaire (1144m) en suivant la ligne de crête et en passant par Le Haut Fourneau, le Tanet, le Gazon de Faîte, le rocher Taubenklang Felsen (1299m), le Gazon du Faing (sommets granitiques dans la Réserve Naturelle de Tanet-Gazon-Faing), les Hautes Chaumes, la forêt domaniale des Deux Lacs, le Lac Blanc puis le col du Calvaire.

Pause café gourmande au Haut de Baerenbach (1227m) dans la forêt communale de Soultzeren, avec le traditionnel et très attendu cake du randonneur de Dany !

Pique-nique (rapide en raison de la météo !) dans les rochers entre le Gazon de Faîte et le Gazon de Faing (1306m) avec une superbe vue plongeante sur les lac des Truites (1066m).

Dénivelé : 436m+ ; 426m-

Un dénivelé musclé pour commencer la journée et rejoindre la crête ! Un chemin difficile en sous-bois dans les rochers. Sur la ligne à l’ouest, une vue dégagée sur les Vosges lorraines et les chaumes ou gazons en pente douce, alors qu’à l’est, la vue plonge sur les Vosges alsaciennes entaillées de cirques glaciaires vertigineux occupés par des tourbières (tourbière de Missheimle) ou des lacs glaciaires, naturels ou artificiellement transformés en barrages hydrauliques (lac Vert, lac des Truites, lac Blanc), et au loin la plaine d’Alsace. Mais panorama gâché par la pluie au début de l’après-midi.

Sur le parcours, des bornes-frontières marquées d’un côté d’un F et de l’autre d’un D. Entre 1870 et 1918, l’ Alsace et le nord et l’est de la Lorraine ont été occupés par les allemands. Dans les Vosges, la frontière passait donc à la limite de la Lorraine et de l’Alsace et les postes frontières étaient installés aux principaux cols .Sur ce qu’ on appelle les crêtes vosgiennes, la frontière était donc située sur la ligne de crête parcourue ici.
Pendant le circuit et dans le bus retour, des informations très claires sur l ’histoire de l’Alsace-Lorraine par notre ami Jean-Pierre toujours bon pédagogue !
Quelques explications de Danielle sur les paysages et la géologie.

La journée n’est pas finie et nous passons à des choses moins sérieuses ! A Lapoutroie visite guidée du musée de la bière Welche
http://www.brasseriedupayswelche.fr/
et du Musée des eaux de vie situé dans l’ancien relais de poste du 18ème siècle. René de Miscault, guide plein d’humour à l’origine de cette riche collection, nous fait découvrir toutes les étapes de la fabrication à l’ancienne des eaux de vie de fruits avec le matériel d’époque : alambics, pressoirs, fûts à porte, sirogènes, bouchonneuses, alcoomètres, moules, bouteilles, verres....A la fin de la visite....dégustation !
Pour tout savoir sur le musée, l’alambic et la collection :
http://www.musee-eaux-de-vie.com/index.html

De retour à l’auberge...la "marquisette" de Jojo nous attend. Difficile de résister. Bon anniversaire à notre ami !
Et pour finir la journée ...une autre spécialité alsacienne : la tartiflette au Munster.

Mercredi 13 juin : Labaroche/Munster

Transport par bus jusqu’à Labaroche.

Temps humide et frais le matin.

46 randonneurs au départ de Labaroche.

Le matin :

Randonnée en ligne de 10,4 km en passant par les Grandes Raies, le Gros Gazon, le petit Hohnack, le Grand Hohnack, la Croix-de-Wihr, Zwergberg, Kuhberg, Barenstall, le Collet du Linge et le Mémorial, le Schratzmaennele (1045m) et Glasborn.

Pause café dans la forêt au lieu dit la Croix-de-Wihr. Merci aux pâtissier(e)s !

Dénivelé : 510m+ ; 354m-

Sur le parcours montée aux ruines du château du Hohnack situé à 927m au sommet du Petit Hohnack. Très belle vue sur les Vosges et la plaine d’Alsace.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_Hohnack.
A un carrefour de chemins forestiers, la croix de Wihr rappelle que le 19 août 1914, le lieu a été le siège d’une embuscade française qui a fait près de 300 victimes.
Pour en savoir plus sur le conflit :
https://www.dna.fr/edition-de-colmar/2014/08/20/le-152e-regiment-d-infanterie-rend-hommage-a-ses-glorieux-anciens.
Passage au cimetière militaire allemand de Hohrod/Orbey et, toujours dans les souvenirs de la guerre 14/18, arrêt très émouvant au Linge, champ de bataille de la guerre 1914-1918, où un affrontement particulièrement meurtrier entre le 20 juillet et le 15 octobre 1915 fit 17000 morts. Un Musée Mémorial y est édifié où chaque centimètre carré de terre rappelle le sacrifice de milliers de soldats français et allemands, dans un site restauré à l’identique.
http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/musee-memorial-du-linge.
Descente dans la carrière du Schratz avec tranchées et nids de mitrailleuses.
Il nous est difficile d’imaginer que les paysages calmes et verdoyants que nous traversons lors de cette randonnée ont été les témoins de telles violences.

Le repas de midi ! : à la ferme auberge Glasborn de la famille Didierjean nous attend un repas "marcaire" ! Le marcaire est le berger responsable de la fabrication du fromage. Ce menu traditionnel se compose d’un potage, d’une tourte, de viande de porc fumée accompagnée de "roigabrageldi" (pommes de terre en lamelles confites dans le beurre fermier avec des oignons et du lard), de fromage de Munster et d’un fromage blanc fermier au kirch ou d’une tarte.
A la beauté du panorama est venu s’ajouter le plaisir de savourer les bons produits de la ferme mais...il faut reprendre la marche ! Dénivelé négatif prévu pas forcément facile !

L’après-midi :

La température se réchauffe.

Randonnée en ligne de 7,9 km en passant par Gebraech, la table d’orientation à Katzens, Hohrod, Walsbach, et arrivée à Munster.

Dénivelé : 89m+ ; 659m-

Descente agréable assez pentue avec des vues très ouvertes sur le paysage. Beaucoup de fleurs au bord du chemin. A Katzenstein nouveau défi de Jean-Paul dans les rochers....Au village d’Hohrod premières cigognes accompagnant les travaux des champs. En descendant vers Munster très belle vue sur la vallée : la vallée de Munster se distingue assez nettement du reste de l’Alsace par son aspect alpestre qui lui a valu le surnom de Kleini Schwitz (petite Suisse).
Visite de Munster et son patrimoine et grand bonheur d’observer les nombreux nids de cigognes avec leurs petits.
Pour découvrir Munster de façon exhaustive et voir grâce à la webcam les cigognes en temps réel....cliquer sur :
http://www.munster.alsace/

Retour tardif à l’auberge. Quiche lorraine au menu du soir...

Jeudi 14 juin  : randonnée des vignobles et villages.

Transport par bus vers Ribeauvillé.

46 randonneurs au départ du parking du bus et Roland le mari de Danielle.

Temps agréable au départ devenant chaud dans la journée.

Randonnée en ligne de 14,2 km en passant par Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr et Kaysersberg.

Dénivelé : 492m+ ; 487m-

Pause café à la fontaine d’Hunawihr avec toujours des provisions sucrées confectionnées dans le Gâtinais.

Pique-nique à l’ombre dans les vignes au dessus de Riquewihr. Une petite sieste bien appréciée pour certain(e)s.

Un tableau de carte postale, pour cette randonnée reliant Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr et Kaysersberg 4 villages typiques au milieu des vignes avec leurs charmantes ruelles pavées, d’admirables maisons à colombages, des jardinières fleuries à chaque fenêtre et leur patrimoine médiéval et renaissance.
https://www.ribeauville-riquewihr.com/decouvrir/ribeauville.htm
https://www.ribeauville-riquewihr.com/decouvrir/hunawihr.htm
https://www.ribeauville-riquewihr.com/decouvrir/riquewihr.htm

Pour relier ces villages des chemins au coeur du vignoble offrant de magnifiques vues. Panneaux explicatifs présentant les cépages principaux.
https://www.route-des-vins-alsace.com/fr/les-vins-dalsace/cepages-vins-alsace.html
Rencontres conviviales avec des viticulteurs travaillant dans les vignes à la main ou avec d’impressionnantes machines ! L’ entretien des vignes ne connait pas de saison ! Il semblerait que la culture en biodynamie des vignes connaisse un certain essor.

Fin de la rando avec la visite de Kaysersberg ("village préféré" des Français en 2017) après passage au château impérial (Kaysersberg signifie la montagne de l’Empereur) en ruine dominant la ville.
http://www.alsace-passion.com/kaysersberg.htm

Scission du groupe pour la suite de la journée ! 8 galissonniennes continuent leur visite de la ville (ou shopping ?!), les 38 autres étant transportés en bus à Sigolsheim pour une dégustation de vins d’Alsace au domaine de Théo Dietrich propriétaire récoltant en culture biologique. Visite de la cave et explications concernant les procédés biologiques de culture et l’élevage du vin.
http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup%3A%252Fregion%252Flestrem-un-vigneron-alsacien-invite-a-partager-ses-ia30b53956n2047537

Retour à l’auberge et suite des agapes vinicoles !! Dégustation du champagne offert par René P. pour fêter son anniversaire !!!
Et le repas que l’on attendait : la choucroute alsacienne !!
Pour finir cette dernière soirée ambiance conviviale lors de l’animation instrumentale et chorale assurée par Valentine et Mélanie. Un programme pour seniors ! L’occasion aussi de découvrir les réels talents vocaux de notre ami Yves !

Vendredi 15 juin : Eguisheim

Valises bouclées, soutes remplies de bouteilles de vin d’Alsace et de fromages de Munster c’est le départ.

Transport par bus jusqu’à Eguisheim.

Beau temps. Température agréable.

46 randonneurs au départ du parking d’un vigneron.

Boucle de 10,2 km en passant par Mitllerer Stich, Kreinhaus, le Schlossberg, les 3 châteaux, Husseren les Châteaux, Vogelgesang, Eguisheim et le parking bus des Tuileries.

Dénivelé : 423m+. 428m-

Pique nique à l’ombre des arbres au lieu-dit Herren Sessel sous le site des 3 châteaux.

Randonnée ayant pour but la montée aux ruines des 3 châteaux qui surplombent Eguisheim
https://www.tourisme-alsace.com/fr/253000542-Les-Trois-Chateaux-du-Haut-Eguisheim.html
et la visite du village d’Eguisheim.
Cheminement dans les vignobles avec rencontres de viticulteurs puis dans la forêt. De très belles vues sur la plaine d’Alsace et le village d’Eguisheim.
Avant de rejoindre le bus "quartier libre" et découverte du village pour les volontaires. Ce village a été classé « Village préféré des Français » au cours de l’émission diffusée sur France 2 le 4 juin 2013.
C’est l’un des plus beaux et typiques villages d’Alsace avec ses maisons à colombages, son tour de ville le long des remparts et son château des Comtes sur la place centrale.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Eguisheim

Le temps est venu de reprendre la route. Arrivée dans le Gâtinais vers 22h.

Séjour bien dense pour lequel bien des remerciements doivent être adressés !
- à Joël P. à l’initiative de ce séjour pour l’organisation et l’encadrement.
- à Jojo et Dany, Jean-Louis et Dany pour les reconnaissances, concrétisations et l’ accompagnement des randos.
- à Gisèle, Francine, Marie-Claude G. venus aider à reconnaitre les randos.
- à Danielle et Roland ayant apporté leur soutien alsacien lors de 2 randos et à Robin et Valentine.
- au bureau de la Galissonne pour tous les détails matériels de l’organisation.
- à la famille Verchère nous ayant accueillis à l’auberge et proposé des menus découverte de la gastronomie alsacienne.
- à Thierry notre fidèle chauffeur ayant accompli des exploits sur les routes étroites, sinueuses et pentues menant à l’auberge !
et à tous les participants ayant assumé bravement et dans la bonne humeur les dénivelés des Vosges... Merci aussi pour toutes les pâtisseries, amuse-bouche. bouteilles améliorant pauses café, pique-nique et apéritifs.

Prochain séjour en juin 2019 à Saint Cast-le-Guildo en Bretagne...

Le diaporama se déclenche automatiquement dès l’ouverture de l’article.
Pour agrandir une photo, cliquer au centre de celle-ci ; pour continuer le diaporama, cliquer sur la petite croix en haut à droite de la photo.
Pour faire défiler les photos à son rythme, cliquer sur les flèches de chaque côté de la photo : flèche de droite pour la photo suivante, flèche de gauche pour la précédente.