Par : giseled , jmarct , joelm
Publié : 24 février

Jeudi 20 : Fontainebleau (les 3 Pignons)

20 février 2020, rando du jeudi en Forêt de Fontainebleau préparée par Henri Fabre, Jean Maillet et Jean-François Dechambre avec la complicité de Jean-Michel Vilain.

Les principaux organisateurs étant absents, il a été demandé à René Payrault et Jean-Michel Vilain de bien vouloir accompagner cette randonnée pas ordinaire.

18 randonneurs au départ du parking du Rocher Cailleau au Vaudoué.

Temps légèrement nuageux et un peu venteux. Température fraîche (7°) au départ. Soleil et douceur (12°) en fin de randonnée.

Le programme : randonnée en forêt dans le Massif des Trois Pignons en suivant le légendaire circuit des 25 Bosses. La météo pas toujours favorable n’avait pas permis cette randonnée jusqu’ici repoussée. C’est donc un grand jour pour nombre des randonneurs présents. Le moral est bon.

Boucle de 16km en suivant le circuit des 25 Bosses dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
Début de la boucle par la bosse n°17 : le Rocher Cailleau et son calice gravé, occasion de croiser le sentier Art rupestre,
la bosse n°16 : le Rocher de la Cathédrale et ses formes étranges,
la bosse n°15 : le Rocher du Potala,
la bosse n°14 : la Grande Montagne où nos ancêtres du Mésolithique ont gravé un chef d’œuvre quelque part dans une cavité bien gardée,
la bosse n°13 : le célèbre Rocher de la Tortue sculpté par la nature,
la bosse n°12 : le Cimetière aux Ânes dégageant un beau panorama sur l’horizon boisé,
les bosses n°11 à 8 : les Rochers des Gros Sablons avec montées et descentes escarpées et passages dans des diaclases (fissures), vue splendide à la n° 9,
la bosse n°7 : le Pignon des Cassis,
la bosse n°6 : le Point de vue de la Maison Poteau surprenante avec ses passages très étroits entre de gigantesques rochers,
la bosse n°5 : le Pignon Poteau avec de très gros blocs de grès,
la bosse n°4 : le Pignon des Maquisards avec des passages délicats pour arriver au pied du Monument de la Résistance et sa Croix de Lorraine, jolie vue,
la bosse n°3 : la Platière des Marchais avec au sommet la seule mare du circuit qui peut être traversée en période de sécheresse,
la bosse n°1 : la Roche au Four avec une vue exceptionnelle sur l’ensemble du domaine des Trois Pignons,
la bosse n°25 : le Rocher de la Souris,
la bosse n°24 : le Rocher de Jean des Vignes avec un vaste point de vue sur les différentes bosses du parcours et une vue plongeante sur les Sables du Cul de Chien,
une bosse sans nom puis la bosse n°23 : le Rocher du Guetteur avec un magnifique paysage et un nouvelle gravure sur un rocher, un calice agrémenté de plusieurs croix,
la bosse n° 22 : sans nom, juste avant le Mont Pivot avec un bloc très difficile à escalader mais que l’on peut bien sûr contourner,
la bosse n°21 : le Mont Pivot et son superbe point de vue,
la bosse n°20 : la Justice de Noisy,
la bosse n°19 : le Rocher Guichot dit la bosse solitaire avec panorama sur Noisy-sur-Ecole,
enfin … la bosse n°18 : le J.A. Martin (de l’explorateur polaire français Jacques-André Martin) et retour au parking ! Ouf … !!! Waouh !!!

Et la bosse n°2 : la Justice de Chambergeot ? Zappée la bosse n°2 ! Celle-ci étant excentrée, sur proposition de René acceptée à l’unanimité, le circuit a été raccourci de 1km500, évitant un dénivelé de 35 mètres, et a permis ainsi une arrivée à une heure raisonnable tout en franchissant les autres bosses restantes.

Pause-café réconfortante au Rocher de la Tortue.

Pique-nique tardif tiré du sac au pied de la Croix de Lorraine, bosse n° 4, à l’abri dans les rochers avant de repartir à l’assaut des nouvelles bosses.

Merci aux courageux(ses) transportant des sacs à dos lestés de pâtisseries, chocolat et autres douceurs ...

Dénivelé : 980m+ ; 980m-

Après le pique-nique, comme il avait été envisagé, le groupe s’est scindé en deux. 7 randonneurs sont retournés vers le parking en traversant la Vallée Close puis en suivant le Chemin du Rocher des Potets et le Chemin de la Vallée de la Mée réalisant ainsi un parcours de 13km pour un dénivelé de 510m.

Un peu plus tard, entre les bosses 24 et 23, un autre randonneur a préféré regagner le parking réalisant un parcours de 14 km pour un dénivelé de 740m.

Messages téléphoniques d’encouragements de Dominique Babut, Arlette Péradon, Joële et René Bourdin, Evelyne et Jean-Marc Touchard qui, convalescent, regrettait de n’avoir pu participer.

Une randonnée très sportive pour des mollets habitués aux pentes douces du Gâtinais ! Des paysages variés : des sentiers pentus dans les sapins, des bouleaux parfois tourmentés, des petites vasques dans le grès, des chaos de rochers énormes aux formes étranges nous proposant des passages parfois très étroits, et de magnifiques points de vue.

Une superbe et dense randonnée !! La journée a été longue car l’évolution en groupe en pareille circonstance est bien sûr moins rapide que s’il s’était agi de quelques personnes. Repos bien mérité pour tous ! Bravo !

Remerciements à nos guides et leurs gps, René, impérial dans son rôle, et Jean-Michel aidés par Joël P. et les Alain, à Régis et ses acolytes qui ont surveillé avec attention les balises rouges indispensables à l’orientation dans ce chaos de rochers, à Yannick sautant d’un rocher à l’autre pour réaliser le reportage photos, à Joël M. pour avoir assumé sa tâche de serre-file. Et MERCI AUX MAINS SECOURABLES dans quelques montées périlleuses et autres traversées de failles.

Le massif des Trois Pignons est également un haut lieu d’escalade.

Pour mieux connaître le monument de la Croix de Lorraine : http://www.museedelaresistanceenligne.org/media.php?media=5640&expo=&sens=recto

Davantage d’informations sur le massif des Trois Pignons :
https://www.fontainebleau-tourisme.com/fr/fiche/727522/foret-des-3-pignons/
https://www.circuitdes25bosses.fr/les_circuits.html

Le diaporama se déclenche automatiquement dès l’ouverture de l’article.
Pour agrandir une photo, cliquer au centre de celle-ci ; pour continuer le diaporama, cliquer sur la petite croix en haut à droite de la photo.
Pour faire défiler les photos à son rythme, cliquer sur les flèches de chaque côté de la photo : flèche de droite pour la photo suivante, flèche de gauche pour la précédente.