Par : alainh

La Selle-en-Hermoy

La Selle-en-Hermoy s’étend sur 19,56 km2 à une altitude mini de 112 m et maxi de 156 m.
Cette commune compte 770 habitants : les Sellois et Selloises.

L’Hermoy est un plateau peu fertile coincé entre les vallée de l’Ouanne, du Loing et de la Cléry. Il regroupe les communes de Chuelles, Thorailles, La Chapelle-Saint-Sépulcre et La Selle-en-Hermoy.

L’origine du nom de la commune remonte au Moyen-Age, et vient de Celle (Cellae), qui était une petite retraite de moine ou d’ermite.

La Chapelle Sainte Anne

Il semble que les premières traces de l’histoire de La Selle-en-Hermoy soient intimement liées à la présence de minerai de fer à ciel ouvert, ce qui favorisa l’implantation de moines cisterciens dès le Moyen-Age. Ces moines furent les premiers à défricher le plateau de l’Hermoy afin d’y développer l’agriculture.
Comme beaucoup de communes de cette région, La Selle-en-Hermoy a beaucoup souffert de la Guerre de Cent Ans, notamment sous les assauts des mercenaires anglais dirigé par Robert Knoles (que les habitants de l’Hermoy gardèrent en mémoire sous le nom de Canolles). Se relevant difficilement des fléaux consécutifs que représentèrent la guerre et la peste noire, La Selle-en-Hermoy prospéra ensuite grâce à son agriculture, sa culture du bois, ses fabriques de tuiles et de briques.

La mairie

Sources : la Mairie de La Selle-en-Hermoy et Wikipédia.